"Tourbillon de paillettes, de boas et de danses coquines, les Filles de Joie chantent l'Amour." (LE PARISIEN)
"La reine du cabaret moderne c’est Juliette Dragon." (LE BONBON)
"Une merveilleuse manière d’apprendre à s’aimer." (LE MONDE)
"Ni bimbos ni potiches, ces artistes irradient de vitalité et, autant que leurs soutiens-gorge, font allègrement valser les étiquettes qui s’attachent à l’image de la femme." (LE MONDE)
"Juliette Dragon ha creato alcuni dei più famosi spettacoli del “neo-burlesque” " (LA REPUBLICA)
"Un remède à la crise et, au moins, à la morosité." (VSD)
"Les petites femmes de Paris" (TELERAMA)
"La nouvelle féministe se doit d’être féminine." (MARIE-CLAIRE)
"Meneuse de revue baroque, effeuilleuse chic, show girl ultrasophistiquée, Juliette Dragon, avec ses comparses du Cabaret des Filles de Joie, fait souffler un vent de sex-appeal rétro sur les salles où elle officie." (ELLE)
"„Madame Dragon”, joue avec les interdits des cabarets inventés au XIXe siècle.” (ARTE)
"Ca change de Vincent Delerme." (L'EXPRESS)
"Juliette Dragon incarne tous les fantasmes .” (TELERAMA)" name="description"/> "Tourbillon de paillettes, de boas et de danses coquines, les Filles de Joie chantent l'Amour." (LE PARISIEN)
"La reine du cabaret moderne c’est Juliette Dragon." (LE BONBON)
"Une merveilleuse manière d’apprendre à s’aimer." (LE MONDE)
"Ni bimbos ni potiches, ces artistes irradient de vitalité et, autant que leurs soutiens-gorge, font allègrement valser les étiquettes qui s’attachent à l’image de la femme." (LE MONDE)
"Juliette Dragon ha creato alcuni dei più famosi spettacoli del “neo-burlesque” " (LA REPUBLICA)
"Un remède à la crise et, au moins, à la morosité." (VSD)
"Les petites femmes de Paris" (TELERAMA)
"La nouvelle féministe se doit d’être féminine." (MARIE-CLAIRE)
"Meneuse de revue baroque, effeuilleuse chic, show girl ultrasophistiquée, Juliette Dragon, avec ses comparses du Cabaret des Filles de Joie, fait souffler un vent de sex-appeal rétro sur les salles où elle officie." (ELLE)
"„Madame Dragon”, joue avec les interdits des cabarets inventés au XIXe siècle.” (ARTE)
"Ca change de Vincent Delerme." (L'EXPRESS)
"Juliette Dragon incarne tous les fantasmes .” (TELERAMA)" name="DC.description"/> "Tourbillon de paillettes, de boas et de danses coquines, les Filles de Joie chantent l'Amour." (LE PARISIEN)
"La reine du cabaret moderne c’est Juliette Dragon." (LE BONBON)
"Une merveilleuse manière d’apprendre à s’aimer." (LE MONDE)
"Ni bimbos ni potiches, ces artistes irradient de vitalité et, autant que leurs soutiens-gorge, font allègrement valser les étiquettes qui s’attachent à l’image de la femme." (LE MONDE)
"Juliette Dragon ha creato alcuni dei più famosi spettacoli del “neo-burlesque” " (LA REPUBLICA)
"Un remède à la crise et, au moins, à la morosité." (VSD)
"Les petites femmes de Paris" (TELERAMA)
"La nouvelle féministe se doit d’être féminine." (MARIE-CLAIRE)
"Meneuse de revue baroque, effeuilleuse chic, show girl ultrasophistiquée, Juliette Dragon, avec ses comparses du Cabaret des Filles de Joie, fait souffler un vent de sex-appeal rétro sur les salles où elle officie." (ELLE)
"„Madame Dragon”, joue avec les interdits des cabarets inventés au XIXe siècle.” (ARTE)
"Ca change de Vincent Delerme." (L'EXPRESS)
"Juliette Dragon incarne tous les fantasmes .” (TELERAMA)" property="og:description"/>

Artiste

La Java

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER ?

105 rue
du Faubourg
du Temple
75010 Paris

Instagram
Facebook

Twitter